Accueil » Actualité » Agriculture & Elevage » Valorisation de la graine de coton : Des aliments pour volaille et bétail à la SN-Citec

Valorisation de la graine de coton : Des aliments pour volaille et bétail à la SN-Citec

Des aliments pour volaille et bétail à la SN-Citec
La Nouvelle société huilerie et savonnerie (SN-Citec), produit des aliments pour bétail et des tourteaux de coton. Elle a organisé, le samedi 9 juillet 2016, à Bobo-Dioulasso, une journée porte ouverte sur ces sous-produits.
La Société nouvelle huilerie et savonnerie (SN-Citec) permet aux éleveurs de disposer d’aliments pour leurs animaux. Cette société, située dans la zone industrielle de Bobo-Dioulasso, fabrique des aliments pour bétail et des tourteaux de coton. Ces sous-produits qui proviennent de la transformation du coton graine, sont riches en protéines et sont destinés aux bœufs, aux moutons et à la volaille. Ils sont appréciés par les éleveurs, selon le directeur général de la SN-Citec, Alexandre Zanna. « Le produit se porte très bien.

Il y a une grande demande et c’est pour cela que nous avons des projets pour développer et répondre à cette grande demande sur le marché », dit-il. Pour faire la promotion de ces sous-produits, la SN-Citec a organisé une journée porte ouverte, samedi 9 juillet 2016. « L’ambition, c’est de faire parler un peu plus de ces produits, de les faire connaître », a-t-il expliqué.

Selon lui, sa société a une capacité de production d’aliments pour bétail estimée à 60 000 tonnes par an, et la journée porte ouverte va permettre de poser des jalons pour l’avenir. En perspectives, c’est d’arriver, selon le DG, à développer des produits destinés spécifiquement à la volaille, aux vaches laitières, entre autres. En attendant, M. Zanna espère un allègement fiscal afin de rendre les aliments moins chers et à la portée des éleveurs.

A ce propos, le ministre des Ressources animales et halieutiques, Somanogo Koutou dit être informé de la cherté de ces aliments, mais espère trouver une solution de concert avec son collègue de l’Economie, des Finances et du Développement. « Les producteurs m’ont interpellé sur le coût assez élevé. Avec le ministère de l’Economie, des Finances et du Développement, nous sommes en réflexion pour voir rapidement comment nous allons faire pour trouver une solution à ce problème qui perdure », a-t-il déclaré.

En outre, le ministre a fait comprendre que les aliments pour bétail sont écoulés dans les pays voisins alors que le Burkina Faso, pays d’élevage, en manque sur une grande période de l’année. Le ministre Somanogo Koutou a par ailleurs rassuré le directeur de la SN-Citec, de sa volonté à signer un partenariat afin de booster le secteur de l’élevage. « Nous allons essayer d’y réfléchir très rapidement.

D’ailleurs, nous avons un problème de stock de sécurité alimentaire pour notre bétail. Avec la SN-Citec, c’est sûr que nous allons envisager ce genre de partenariat pour booster encore plus le secteur de l’élevage », a indiqué le ministre des Ressources animales et halieutiques.

Rabalyan Paul OUEDRAOGO
sidwaya.bf

A propos de dezmonde

A lire aussi

Le Burkina Faso va développer la culture du soja (ministre)

Le Burkina Faso va développer la culture du soja et souhaite structurer toute une filière …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *