Accueil » Guide » Management des Ressources Humaines » Gérer les générations en entreprise

Gérer les générations en entreprise

Gérer les générations en entreprise

La notion de génération

Avant même de s’intéresser à la manière de gérer les générations et leurs relations entre elles, il est pertinent de s’intéresser à la notion même de génération. Celle-ci est différente selon le contexte : la société, la famille, l’entreprise.

Dans le cas qui nous concerne, selon Troadec (2006), une génération en entreprise définit des individus ayant en commun une même empreinte historique, matérialisée par des expériences professionnelles plus ou moins homogènes et un socle commun de règles institutionnelles gérant leur avancée en âge»

On voit ainsi cohabiter  en entreprise :

  • Les baby-boomers, qui représentent environ ¼ de la population active (nés entre 1946/47 et 1965)
  • La génération X, près de 29% des actifs (nés entre 1964/65 et 1978)
  • Enfin, la Génération Y, dont on entend fréquemment parler –voir notre article précédent – dont les membres sont nés entre 1975/79 et 1995 et qui se montent désormais à 40% de la population active.

Les enjeux de la gestion des générations en Ressources Humaines

Compte tenu de ce chevauchement de générations – donc d’expériences professionnelles, de normes et valeurs et d’attentes managériales au sein de l’entreprise – les enjeux d’une bonne cohabitation sont nombreux, et impactant pour toute l’entreprise.

  • Mieux sauvegarder et transmettre les savoirs et compétences, de et dans l’entreprise,
  • Rechercher la plus grande équité entre tous les salariés, quelque soit leur âge,
  • Gestion de la marque employeur, de son image,
  • Adaptabilité accrue des RH,
  • Amélioration de la Qualité de Vie au Travail, diminution des RPS : meilleur performance sociétale et économique,
  • Adéquation entre l’entreprise, son offre et son marché.

Mais les enjeux concernent également la manière dont les différentes générations sont appréhendées, chacune dans leurs différences, alors que justement elles sont si souvent opposées.

En effet, la communication est parfois difficile entre les générations : attentes, valeurs, perceptions, priorités, et expériences sont fréquemment sources d’incompréhensions. Il repose bien sur les épaules des DRH de faire en sorte que chacune comprenne les autres, mais aussi que chacune travaille en toute sérénité avec les autres.

Les solutions pour gérer l’intergénérationnel en entreprise

Dans un premier temps, il est nécessaire d’identifier les différentes générations qui se croisent au sein de l’entreprise, mais aussi les individus qui réussissent à s’adapter aux collègues d’une autre génération (c’est-à-dire les plus adaptatifs, sur lesquels éventuellement s’appuyer).

Il sera ensuite opportun de sensibiliser les managers –réelles interfaces, qui donnent l’exemple- aux particularités de ces différentes générations, via des modules adaptés, avec mises en situation et prise de conscience de chacun de ses propres appartenances générationnelles.

De même des séminaires visant à l’intergénérationalité peuvent être organisés, avec un angle d’attaque visant à ce que chacun apprenne à s’enrichir de l’autre, et à s’adapter à l’autre. Ces séminaires existaient bien entendu déjà (le team building, vous connaissez ?), mais ceux-ci doivent particulièrement intégrer la dimension si importante des différences générationnelles.

L’idée étant bien d’aller au-delà des idées reçues et des stéréotypes. Mais aussi de faciliter l’assimilation de chaque génération au sein du tout que représente l’entreprise.

Enfin, il s’agit de ne pas oublier de le faire savoir, c’est-à-dire de communiquer et de valoriser cette stratégie lors des recrutements, pour attirer les plus jeunes et renouveler les effectifs sans trop de conflits. L’enjeu est de taille puisque d’ici 2020, plus de 30% des actifs seront de nouveaux entrants !

En bref, aucun DRH ne peut se permettre d’occulter cette dimension intergénérationnelle. Ainsi, une approche globale, publique et pro-active permettra à l’entreprise de faire de cette diversité des générations un réel atout, générateur de performance pour l’entreprise.

 

Source: http://revolution-rh.com/gerer-les-generations-en-entreprise/

A propos de dezmonde

A lire aussi

Fidéliser les talents : un enjeu RH

Les jeunes talents sont de plus en plus exigeants et n’hésitent pas à quitter leur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *