Accueil » Emploi » Conseils & Astuces Emploi » Entretien d’embauche : “quels sont vos défauts ?”

Entretien d’embauche : “quels sont vos défauts ?”

Certains recruteurs s’en passent, par anticonformisme. Mais si vous êtes en recherche d’emploi, vous n’avez que peu de chances d’éviter cette question. Quels sont vos défauts ?
Voici 4 conseils pour aborder cette question épineuse en toute décontraction.

entretien-d-embauche
Au delà de l’identification pure et dure de vos faiblesses pour s’assurer qu’elles ne sont pas incompatibles avec le poste à pourvoir, cette question vise en réalité à sonder votre connaissance de vous même, votre aptitude à prendre du recul et votre capacité à justifier vos propos. Voici 4 conseils pour aborder cette question épineuse en toute décontraction.

Argumenter, étayez, illustrez

A l’instar de vos qualités, chacun de vos défauts doit pouvoir être justifié. Car votre recruteur va chercher à s’assurer de la validité de vos propos. Si vous mentionnez un défaut que vous n’avez pas pour en masquer un bien réel que vous ne souhaitez pas évoquer par crainte qu’il vous discrédite, vous aurez toutes les peines du monde à l’illustrer par des exemples. A moins d’être un maître dans l’art du mensonge. Mais dans votre argumentation, restez positif et ne vous dévalorisez pas outre mesure, votre vis-à-vis cherche avant tout à vérifier que vous êtes dans le vrai. Ce qui intéresse votre recruteur, c’est aussi votre capacité de prise de recul et votre raisonnement : êtes-vous conscient de vos faiblesses et quel plan d’actions mettez-vous en place pour les combler, les réduire, les anéantir ou en tirer profit ? Évoquer un défaut sans annoncer de plan d’actions correctives serait suicidaire.

Éviter de mentionner un défaut éliminatoire

Cela parait évident, mais le stress de l’entretien ou l’absence de préparation peut nous amener à commettre des erreurs basiques. Dire que vous êtes sédentaire alors que le poste implique de nombreux déplacements est un non sens. Ne pas mentir est une règle de base en entretien comme dans la vie, d’autant que beaucoup d’informations sont vérifiables en un coup de fil… Toutefois, rien ne vous empêche de garder certaines choses pour vous si vous estimez qu’elles pourraient nuire à votre candidature, car incompatibles avec le poste visé. Autre exemple, dire que vous avez des difficultés avec l’orthographe alors que vous postulez pour un poste d’attaché de presse ou de rédacteur…Ne vous jetez pas dans la gueule du loup !

Éviter les réponses toutes faites

De manière générale, votre recruteur prêtera attention à deux aspects cruciaux de votre candidature : singularité et authenticité. Cela est applicable pour la question des défauts : soyez vous même. Plus vous vous montrerez en accord avec votre personne, plus vous ferez bonne impression. A l’inverse, si vous choisissez de jouer un rôle, vous vous mettez en danger. Peut-être arriverez vous à duper un recruteur, mais cela vous fera défaut à un moment ou à un autre. Chassez le naturel, il revient au galop. La singularité est l’autre aspect fondamental de votre candidature. En quoi êtes-vous différent des autres candidats, pourquoi sortez-vous du lot ? Évitez ainsi les formules toutes faites du type “j’ai les défauts de mes qualités et les qualités de mes défauts”, ou encore “je suis trop perfectionniste”, qui risquent de laisser votre interlocuteur indifférent, voire méfiant. Chaque personne est différente, chacun a donc ses défauts propres. Reste à les identifier et à les exprimer clairement.

Sondez votre entourage pour identifier vos défauts

Même avec un tempérament lucide favorisant la prise de recul, porter un regard juste sur soi n’est pas toujours facile. Pour répondre à l’impératif d’authenticité, il est par conséquent judicieux de mettre à contribution vos proches, vos collègues, vos relations professionnelles pour savoir ce qu’ils pensent de vous, aussi bien sur vos traits de personnalité que sur votre relation au travail. Vous serez parfois surpris des réponses, qui peuvent être étrangement éloignées de votre avis personnel.

Coindusalarie.fr

A propos de dezmonde

A lire aussi

5 façons votre emploi vous empêche de devenir riche

5 façons votre emploi vous empêche de devenir riche

Supposant que vous avez un emploi bien payant mais en fin de la journée vous ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *