Accueil » Guide » Communication & Marketing » Emails : 8 erreurs à éviter pour être lu

Emails : 8 erreurs à éviter pour être lu

Votre capacité à écrire un courriel convaincant est une compétence très importante aujourd’hui. Nous sommes tous submergés par ces courriels qui saturent nos boites de réception car nous manquons de temps pour les lire en totalité. Alors, nous survolons rapidement le contenu de notre boîte à la recherche d’expéditeurs connus et des objets attirants pour faire une sélection de ceux qui nous concernent en premier. En tant qu’expéditeur, vous avez intérêt à soigner la rédaction de vos emails afin de donner envie aux destinataires de les ouvrir. Si vous voulez vraiment être lu, avant de cliquer sur « envoyer », assurez-vus d’avoir évité les principales erreurs commises en la matière.
email

1 – Tromper sur la marchandise

Vous avez déjà reçu un email qui vous appâte par un objet prometteur et qui se révèle un fois ouvert très décevant, un cadeau ridicule avec un emballage d’or. Si vous faites un tel email vous abuserez votre destinataire une seule et dernière fois. Si l’objet que vous indiquez donne à penser que vous avez déjà été en relation, voire qu’il attend votre réponse à une question, vous allez perdre toute crédibilité, et la prochaine fois, vos interlocuteurs n’ouvriront plus votre mail. Personne n’aime se faire berner.

2 – Mettre un objet trop long

Vous ne pouvez pas savoir si votre destinataire recevra votre e-mail sur un ordinateur de bureau, un portable, ou un smartphone, vous ignorez donc combien de caractères sur la ligne objet il peut lire. D’où l’intérêt de mettre en premier l’information la plus importante, car s’il ne peut pas se faire une idée à partir de l’objet, vous avez peu de chance qu’il l’ouvre.

3 – Omettre un lien personnel

La plupart des courriels émanent d’expéditeurs inconnus. Vous pouvez mettre un indice dans l’objet qui fera comprendre à celui qui le découvre dans sa boite que vous vous êtes parlé au téléphone ou que vous vous êtes rencontrés. En tous cas des éléments qui laissent supposer que vous avez déjà une relation personnelle. Si vous le mettez au début de l’objet, votre email sera à coup sûr ouvert.

4 – Ne pas indiquer une connexion locale

Pour les mêmes raisons, si vous indiquez en objet un lien géographique avec le destinataire, si votre entreprise est située dans la même ville, si vous pouvez signaler une similitude de localisation actuelle ou passée (pour votre poste du moment ou celui d’hier, pendant vos études, votre enfance…), vous allez lui suggérer que vous faites partie d’une même communauté, ce qui suffit à capter son attention et son clic.

5 – Ne pas susciter la curiosité

La premières règle pour rédiger un titre sur le Web est de créer une réaction de curiosité qui incite le lecteur à cliquer sur un lien pour trouver la réponse à une question. Un objet d’email très sexy attire souvent le lecteur et il clique, tant il a du mal à résister à satisfaire sa curiosité.

6 – Utiliser les mots qui vous spament

Certains mots accrocheurs vont envoyer votre email directement dans les indésirables. Evitez de mettre dans la ligne objet ou dans le corps de l’email des mots qui déclenchent un filtre anti-spam tels que « sexe », « Viagra », ou encore des astérisques, ou des expressions ou des phrases qualifiées d’ennuyeuses tels que « partenaire » parce qu’utilisés en marketing, ou encore les points d’exclamation.

7 – Se servir d’expressions de vente agressive

Bannissez les techniques de vente agressive ou « vente à l’arraché » ou encore hard selling. Vous allez ainsi faire fuir immédiatement votre lecteur qui va cliquer sur supprimer. A titre d’exemple : « Dernière chance », « Agir maintenant », « moins cher », « achetez », « financement » « remise » « offre exceptionnelle »… Ces expressions déclenchent un filtre anti-spam, sinon elles vont sûrement le contrarier et il va supprimer votre envoi. Et même si votre offre est exceptionnelle, mieux vaut éviter cette enflure verbale.

8 – Négliger le moment de vos envois

Le moment de l’envoi est déterminant. Certains répondent facilement pendant les heures de bureau, d’autres au cours du week-end. A vous de comprendre quel est le meilleur timing pour toucher votre destinataire au moment de la journée où il sera le plus susceptible de l’ouvrir. Vous pouvez investir du temps et de l’énergie à subodorer quels sont les meilleurs mots et les moments les plus propices, la seule façon de savoir est de tester votre e-mail en envoyant une série à des amis pour voir lequel obtient le plus de réponses.

Source : cadre-dirigeant-magazine.com

A propos de dezmonde

A lire aussi

10 stratégies marketing à connaître pour doubler son chiffre d’affaires

Préoccupation majeure des PME, le chiffre d’affaires représente un impératif au quotidien. Afin d’augmenter ses ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *